Cela est réclamé depuis longtemps. Je l'ai dit nombre de fois sur ce blog.

J'ai interpellé publiquement le Maire à ce sujet lors de l'AG de l'ASA, vendredi 19 mai dernier.

Un couple en résidence secondaire à monté une pétition (ou tout au moins une lettre collective de leurs voisins de cabines) pour faire une demande en Mairie.

Il est nécessaire que des tapis en caoutchouc soient disposés sur les galets, de façon à accéder à la plage ! Autrefois, il y a pas bien longtemps encore, cela se faisait souvent...

Un ou deux tapis ont été récemment posés.

Et, au sud, en voici un nouveau, marron, sosie du tapis bleu près de la cabine de la SNSM. Lequel a une utilité : permettre la descente des "Tiralo", ces fauteuils roulants en plastique destinés aux handicapés.

Disons tout de suite que, pour la marche, cela est un peu décevant.

Le matériau est une sorte de toile métallisée, particulièrement piquante et agressive. Très fine, on sent tout de même les galets sous les pieds. Il n'est pas possible d'y aller pieds nus. On imagine une chute : c'est l'arrachage de peau assuré, et la plaie sanglante. Le tapis moule les galets : la descente ou la remontée n'est pas aisée.

Nous avons rencontré de sympathiques touristes belges en compagnie de leurs deux petits-fils. Les enfants ont essayé la descente, tandis que les grands-parents sont restés à plat.

Après plusieurs remontées et descentes, verdict des jeunes : "Ils auraient dû mieux l'assurer !"

Et d'améliorer le système en glissant de gros galets sous un côté, pour rééquilibrer !

Question : combien coûte ce tapis ?

20170810_115226

 

20170810_115307

005_epis_10aout_2017

006_epis_10aout_2017

La bonne vieille méthode du tapis en caoutchouc (recyclé !) est bien meilleure et certainement moins chère.

 

20170810_122209

 

Eulalie Steens