Dans la série des poubelles taoïstes, nous avons constaté ce matin, au sud, qu'une deuxième poubelle avait vu le jour, elle aussi magnifique dans sa non-utilité.

IMG_20180724_114340_cop

La voici, barrant allégrement l'horizon.

Première pollution visuelle : le premier piquet indiquait que l'accès aux deux roues motorisés et voitures était interdit. Il aurait pu être ailleurs, moins haut, nous l'avons déjà écrit ici.

A l'arrière un deuxième piquet-poubelle. Seconde pollution visuelle !

Question : n'aurait-on pas pu profiter du premier piquet pour y fixer le distributeur à sacs et la poubelle ?

 

Eulalie Steens